accueil dossiers du paranormal videos paranormales images paranormales Forum paranormal S'abonner au flux RSS
Publicité
Les derniers commentaires
Rejoignez-nous sur Facebook
Publicité

Les Bermudes, le triangle maudit

Carte du triangle des Bermudes Le Triangle des Bermudes est une énigme que la rationalité n’arrive pas encore à résoudre ! C’est le lieu où disparaissent des vies, des navires, des avions etc. Certains disparaissent pour toujours et d’autres remplissent des cimetières sous-marins. Comment ce mythe sur le Triangle des Bermudes a-t-il vu le jour ? Qu’en est-il des disparitions qui s’y produisent ? Pourquoi tous ces mythes autour d’une simple étendue d’eau ?

Tout d’abord, il est à noter que les eaux du triangle n’ont absolument rien d’inhabituel. De plus, il faut savoir que les conditions météorologiques à l’intérieur du Triangle sont très rudes : un simple ouragan y dégage plus d’énergie que 10 000 bombes atomiques et les tempêtes y sont bien plus fortes qu’ailleurs !


Ce légendaire triangle reliant Miami, les Bermudes et Porto Rico a la réputation d’avaler les voyageurs, mais il n’en existe aucune statistique fiable. Certaines disparitions sont inexpliquées, d’autres ont été justifiées bien plus tard. Les extraterrestres sont mis en cause la plupart du temps ! Et ces récits surnaturels sont aussi entretenus par la presse qui construit ses scoops sur nos doutes, comment démêler la fiction de la réalité ?

Explication triangle des Bermudes Penchons-nous d’abord sur les explications logiques et scientifiques : les conditions météorologiques. Cette explication est la plus commune. Le climat au Triangle est le plus redoutable de la planète.

D’abord les ouragans : c’est dans ce triangle que se produisent les orages les plus impressionnants de la planète ! emportant tout sur leurs passages, en particulier quand ils atteignent les côtes, ils font beaucoup de dégâts et surtout beaucoup de victimes. Malgré les efforts déployés par l’homme, la nature reste imprévisible.
L’ouragan est le phénomène météorologique le plus étudié au monde de par sa force destructrice. Mais les ouragans n’ont lieu que pendant 6 mois de l’année, de juillet à novembre, alors comment expliquer les disparitions en dehors de cette période ?

Malgré toute la logique de ces explications, le mythe persiste. Il y a 60 ans, à la fin de 2e guerre mondiale, dans une belle journée, 14 hommes d’équipage disparaissent au dessus du Triangle ! La perte d’un aussi grand nombre d’hommes quelques mois à peine après la guerre choque le public. Leurs photos apparaissent dans tous les journaux, et des hypothèses invraisemblables prospèrent autour de leur disparition.
Charles Taylor était le commandant de ce vol appelé « Vol 19 », c’était un groupe de 5 avions qui devait faire une tournée au dessus de l’océan. Les conditions météorologiques étaient parfaites. Et pourtant, quelques heures après leur départ, le contact a été perdu et on n’a plus jamais retrouvé la moindre trace de ces 5 avions.

avion triangle des bermudes


Une reconstitution du vol 19 a été réalisée dans les mêmes conditions, et l’avion connaît les mêmes problèmes techniques que ceux du vol 19 pendant sa tournée. Pourtant, il arrive à la côte saint et sauf !

Secret du triangle des Bermudes Il y a donc une hypothèse qui met en avant les problèmes mécaniques et les erreurs humaines. En effet, les pilotes sont souvent victimes de désorientation. Ce qu’on appelle « désorientation » dans la navigation, c’est le fait de ne plus réussir à distinguer le ciel de la mer, les reflets de la lumière sur l’eau aidant, tout paraît homogène, on ne peut donc pas deviner à quelle altitude on est.

On ne se rend plus compte lorsque qu’on tourne à gauche ou à droite... la ligne d’horizon disparaît. Au final, on n’est guidés QUE par les indications données par l’appareil, alors si cet appareil est défectueux, on se retrouve complètement perdu !

Un système appelé RLS, créé en 1982, permet de localiser les navires en périle. Depuis son adoption, ce système a permis des milliers de sauvetages supplémentaires chaque année. Ainsi, les gardes de côtes américains sont impartiaux, ils ne reconnaissent pas l’existence du triangle. Pourtant, bien des fois, ils ont perdu des bateaux que même le RLS n’a pas pu retrouver !
Plus on étudie le phénomène du Triangle des Bermudes en déployant toutes nos connaissances pour trouver des explications rationnelles, plus on se retrouve confrontés à des paradoxes inexpliqués. Le Triangle des Bermudes sait bien garder ses secrets, jusqu’à présent on n’a pas réussi à les déficeler...

Chronologie de quelques disparitions

- 1800, l’USS Insurgent, un navire français capturé par les Américains avec 36 canons et 340 marins.
- 1824, l’USS Wildcat avec 31 membres d'équipage, le schooner Lynx avec 40 membres d'équipage et le schooner USS Hornet.
- 1866, le Lotta, un trois-mâts suédois.
- 1868, le Viego, un navire marchand espagnol.
- 1880, l’Atalanta, un navire-école britannique avec ses 290 élèves officiers.
- 1884, le Miramon, une goélette italienne.
- 1902, le trois-mâts allemand la Freya abandonné par son équipage errait à la dérive. Des dégâts laissèrent supposer qu'il avait été pris dans une violente tempête. Pourtant, rien de la sorte n'avait été signalé dans la région.
- 1918, le Cyclops, un navire charbonnier. Aucun S.O.S. n'avait été envoyé et pourtant, il y avait une radio à bord. (photo ci-dessous)
- 1925, le message suivant a été envoyé par le Raifuku Maru un cargo japonais : “Danger like dagger now. Corne quick ! (Danger poignard. Au secours. Vite !) Qu'a voulu dire l'opérateur radio ?
- 1938, le vapeur l'Anglo Australien signala : ” Temps idéal. Tout va bien “, avant de pénétrer dans la zone et on ne l'a jamais revu.
- 1945, le vol 19, le cas le plus célèbre : La disparition de cinq bombardiers américains.
- 1948, le Star Tiger était un appareil britannique qui assurait la liaison Açores-Bermudes. Il disparut après avoir envoyé le message suivant : “Conditions météo excellentes. Arriverons à l'heure prévue.
- 1948, un Doublas DC 3 disparut entre Porto Rico et la Floride. Le pilote aurait transmis les informations suivantes : ” Nous approchons de l'aéroport… Nous ne sommes plus qu'à 80 km au sud… Nous apercevons les lumières de Miami… Tout va bien. Attendons les instructions pour l'atterrissage. La tour de contrôle de Miami répondit en vain. On ne retrouva jamais le DC 3, bien qu'il eût disparu près des côtes, là où la profondeur de l'eau n'atteint pas plus de 6 mètres.
- 1950, par une mer calme, un cargo costaricain disparut avec son équipage de 28 hommes. “Que s'est-il passé ? ” demande Adi Kent Thomas Jeffrey. Personne n'en a la moindre idée. Le mystère s'épaissit lorsque le professeur Wayne Meshejian déclara que le satellite météorologique de la National Océanographique Administration tombait systématiquement en panne chaque fois qu'il passait au-dessus du Triangle des Bermudes : “Une force que nous ne connaissons pas, précisa-t-il, empêche le passage des informations. Richard Winer fait remarquer, en effet, que, dans le Triangle, l'aiguille de la boussole n'indique pas le pôle Nord magnétique mais le pôle Nord réel.
- 1995, le Jamanic K. Ce cargo effectuait des liaisons entre les îles des Caraïbes. Il disparut après avoir quitté Cap Haiten.
- 1999, le Genesis, un cargo avec 40 marins. Celui-ci disparut entre Port d'Espagne et St Vincent. Il transportait 465 tonnes d'eau, et du béton. Il reporta des problèmes techniques, puis le contact radio a été perdu. Malgré de vastes recherches, aucune trace du navire n'a été retrouvée.

Navire au triangle des Bermudes Disparitions au triangle des Bermudes Triangle des Bermudes photo
Le triangle des Bermudes >>


Il y a actuellement 15 commentaire(s)

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire
Connectez-vous ou Inscrivez-vous