accueil dossiers du paranormal videos paranormales images paranormales Forum paranormal S'abonner au flux RSS
D'autres vidéos sur le même thème
Civilisations disparues - Les cités Mayas
Civilisations disparues - ...
Les impressionnants temples pyramidaux dispersés dans la jungle sud-américaine témoignent encore auj...
La recherche de l\'immortalité
La recherche de l'immorta...
La fin de la vie est une vérité qui nous terrifie mais qui nous motive également. La science se lanc...
Comment construire une soucoupe volante
Comment construire une sou...
Le professeur Kaku explore la recherche de pointe et la physique théorique et nous révèle comment n...
Le monde des aliens
Le monde des aliens...
Dans l'immensité du cosmos se trouvent des mondes si singuliers que même la science-fiction n'aura...
Une invasion du 3ème type
Une invasion du 3ème type...
Imaginez une armada de vaisseaux spatiaux technologiquement avancés et puissants venant attaquer la ...
Publicité
Rejoignez-nous sur Facebook
Publicité

Le néandertal en nous - les premiers gênes


Vidéo ajoutée par : Sagard
Vous aimez cette vidéo ? Facebook Twitter S'abonner au flux RSS

Le néandertal en nous - les premiers gênes Le néandertal en nous - les premiers gênes

La disparition de l’homme de Néandertal il y a environ 30.000 ans, encore inexpliquée à ce jour, tient en haleine plusieurs équipes de chercheurs. C’est le moins que l’on puisse dire : deux études ont été récemment publiées, chacune tentant de jeter un peu de lumière sur cet événement marquant de l’histoire de l’humanité.

D’abord, une équipe de scientifiques, dirigée par Damian Labuda, chercheur au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, a découvert, en comparant l’ADN de l’homme de Néandertal et celui de milliers d’hommes modernes, provenant de toutes les régions du monde, qu’une partie de leur chromosome X serait identique. Qui plus est, cette séquence se retrouverait dans le génome de tous les hommes modernes, à l’exception de ceux vivant en Afrique subsaharienne.

« Cela confirme des découvertes récentes, selon lesquelles il y aurait eu croisement des deux populations », précise le chercheur. Les contacts entre l’homme de Néandertal et l’Homo sapiens remonteraient très loin dans l’histoire, au moment où leurs chemins se seraient croisés au Moyen-Orient, estiment les chercheurs.

Depuis ces révélations, de nombreux scientifiques n’ont pas hésité à émettre de nouvelles hypothèses sur les causes de la disparition de l’homme de Néandertal et de l’implication possible de nos ancêtres dans son tragique destin.

Pour Paul Mellars, de l’Université de Cambridge, et sa collègue, Jennifer French, il ne fait nul doute que c’est le poids du nombre, combiné à une meilleure technologie et des interactions sociales plus sophistiquées, qui a permis aux hommes modernes de tirer leur épingle du jeu au détriment de l’homme de Néandertal. « Les premières populations d’hommes modernes étaient 10 fois supérieures en nombre à celles des populations néandertaliennes, explique le chercheur. Les Néandertaliens ont disparu de l’Europe de l’Ouest suite à une arrivée massive des hommes modernes, les rendant minoritaires sur leurs propres terres. »

C’est en comparant le nombre de sites néandertaliens dans la région (deux fois et demie moins nombreux que ceux des hommes modernes), la grandeur de ces sites (deux fois moins large) et la quantité d’outils trouvée dans les sites que les deux chercheurs sont arrivés à cette conclusion. [Source]
rédacteur : Sagard

Le néandertal en nous - les premiers gênes a été vue 3705 fois.
science vie

Il y a actuellement 1 commentaire(s)

geekdu645 a commenté le 18/05/2014 à 10:13:57 - 154 commentairesprofil ecrire
Rang : Expert

J'ajoute des vidéos , Si vous voulez en choisir , envoyez moi un message :)

0


Vous devez être connecté pour écrire un commentaire
Connectez-vous ou Inscrivez-vous