accueil dossiers du paranormal videos paranormales images paranormales Forum paranormal S'abonner au flux RSS
Publicité
Rejoignez-nous sur Facebook
Publicité

L'Atlantide, le mystère du continent disparu

atlantide atlantique L'Atlantide est peut-être le plus grand mystère de l'histoire. Platon est le premier à l'évoquer vers 350 avant Jésus-Christ dans deux dialogues, Timée et Critias, la grande île disparue « en un jour et une nuit », engloutie sous les flots de l'Atlantique.
Le récit de Platon a toutes les qualités d'un bon roman de science-fiction.
Dans le timée, le poète et historien Critias a raconte à ses interlocuteurs que l'histoire de l'Atlantide a été révélée à Solon, le grand législateur athénien du VI° siècle, par un prêtre égyptien du temple de Saïs, vers 590 avant Jésus-Christ.

rocher gibraltar atlantide

Au-delà de Gibraltar

Selon le prêtre, l'Atlantide était déjà une grande civilisation à l'époque de la fondation d'Athènes, événement que Platon situe en 9600 avant Jésus-Christ.

C'était « une grande puissance » située « au-delà des colonnes d'Hercule » (le détroit de Gibraltar), plus vaste que « la Libye et l'Asie réunies », qui voulait « soumettre l'Europe et l'Asie tout entière, et que votre cité [Athènes] a vaincue ».

Abandonnés par leurs alliés, les athéniens affrontèrent seuls les Atlantes, et ils conquirent finalement leur île.
C'est alors que de violentes inondations et des séismes engloutirent l'Atlantide « en l'espace d'un seul jour, et d'une seule nuit ».

La légende

Dans le second dialogue, le Critias, Platon s'étant en détail sur l'histoire et la géographie du continent disparu. Les Atlantes étaient de grands bâtisseurs. Leur capitale été bâtie sur une colline, entourée par une série concentrique d'enceintes et de douves ; des tunnels creusés dans les enceintes permettaient aux navires d'atteindre la ville.
Le diamètre de la ville était de 10 stades (18 km).

Derrière la ville s'étendait une immense plaine cultivée, de 3000 stades sur 2000 (500 km sur 360). Cette plaine était entourée de montagnes où l'on trouvait des villages prospères et de riches herbages propices à l'élevage.

cite atlantide


La destruction

Or il advint que les atlantes perdirent leur sagesse et leurs vertus. Ils devinrent cupides et dominateurs, et Zeus décida de les châtier. « À cet effet, il réunit tous les dieux dans leur demeure, (...), et les ayant rassemblés là, il leur dit : ... ».
Le texte de Platon s'arrête sur ces mots. Il n'a jamais achevé son Critias, ni écrit le troisième volet de la trilogie, l'Hermocrate.

La plupart des érudits estimes que l'Atlantide est une pure invention ; tout comme Aristote lui-même. Et pourtant cela semble invraisemblable : on la retrouve dans le Timée, l'une des oeuvres les plus ambitieuses de Platon, « la plus formidable tentative de l'esprit humain de concevoir le monde comme une totalité que nous ait léguée le génie antique », selon son traducteur Benjamin Jowett.
On conçoit mal que Platon ait décidé d'évoquer dans un tel texte une pure fiction ; sans doute a-t-il voulu transmettre cette histoire aux générations futures.

En 1882, le député américain Ignatius antédiluvien, qui devint un best-seller et n'a cessé d'être réimprimé depuis.
Il s'y interrogeait sur la réalité de la catastrophe relatée par Platon, et concluait par l'affirmative, en soulignant que les catastrophes naturelles enregistrées dans les temps modernes ont provoqué des ravages comparables à ceux décrits par Platon.

Donnelly examinait aussi toutes les légendes concernant le déluge, de l'Égypte au Mexique, en relevant leurs similitudes ; il notait aussi que les monuments anciens érigés des deux côtés de l'Atlantique présentaient de nombreux traits communs. Très impressionné par l'ouvrage, le premier ministre britannique William Gladstone fut tenté de lancer une expédition, mais son cabinet lui refusa les crédits.

Ile Santorin

L'hypothèse Santorin

Dans les années 1960, des découvertes archéologiques en mer Égée ont conduit l'archéologue grec Angelos Galanopoulos à formuler ce qui demeure à ce jour l'hypothèse la plus crédible concernant l'Atlantide.
Vers 1500 avant Jésus-Christ, l'île de Santorin a été éventrée par une gigantesque explosion volcanique, qui a dû détruire toute civilisation sur les îles grecques, la côte Est de la Grèce et le nord de la Crète.

Ce cataclysme bien réel pourrait être la catastrophe qui a détruit l'Atlantide. Reste le problème de la datation : l'explosion de Santorin s'est produite environ neuf cents ans avant l'époque de Solon (et non neuf mille ans).

Cette contradiction manifeste est en fait l'argument central de la thèse de Galanopoulos : selon lui, un scribe a par erreur multipliée par 10 tous les chiffres figurant dans le dialogue de Platon.
L'archéologue grec remarque que toutes les mesures de longueur donnée par Platon semblent disproportionnées. Le fossé qui entourait la plaine située derrière la ville aurait fait 10 000 stades (soit 20 fois la circonférence de l'actuel Londres).

Les dimensions de cette plaine paraissent nettement plus plausibles si l'on postule qu'elle mesurait 50 km de longueur et 36 km de large, et non 500 km sur 360. Si l'on divise ainsi parti s'est tous les chiffres donnés par Platon, alors l'Atlantide commence à ressembler à Santorin.
Mais comment une telle erreur a pu se produire ?
Galanopoulos suppose qu'un copiste à confondu le symbole égyptien représentant le chiffre 100 (une corde enroulée) et celui qui représente le chiffre 1000 (une fleur de lotus). Il subsiste toutefois une objection majeure : Platon situe clairement l'Atlantide au-delà des colonnes,.

Mais pour Galanopoulos, le nom « Colonnes d'Hercule » pourrait désigner les deux promontoires qui marquent la pointe extrême de la Grèce continentale, le cap Matapan et le Cap Malée, plutôt que le détroit de Gibraltar. Au final, cette explication de l'origine de la légende de l'Atlantide semble la plus convaincante de toute.

Découvrez une vidéo sur les mystères de l'Atlantide >>


Il y a actuellement 1 commentaire(s)

lilopop a commenté le 27/04/2012 à 22:55:18 - 3 commentairesprofil ecrire
Rang : Débutant

mis à part la question "atlantide", apparemment pas mal de civilisations très avancées et très anciennes restent des énigmes incroyables
0


Vous devez être connecté pour écrire un commentaire
Connectez-vous ou Inscrivez-vous